les palais du Laos : découverte

Informations pratiques

  • Langue officielle : Lao

  • Capitale : Ventiane

  • État : République communiste

  • Superficie : 236 800 km²

  • Population : 6 667 534 habitants (en 2008)

  • Monnaie : Kip

  • Indicatif téléphonique : +856

Le Laos en quelques lignes

Le Laos fait partie de l’Asie du sud-est. Il est entouré par des pays voisins comme la Chine, le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande et la Birmanie. Le Laos est cependant privé d’accès à la mer. C’est un pays principalement constitué de montagnes et de hauts plateaux. Bien que très dégradée, la forêt couvre encore 50 % du territoire.

C’est au Ve siècle après Jésus-Christ que les premières influences Khmer se sont fait sentir au Laos. Au cours des siècles, le Bouddhisme s’imposa face à l’Hindouisme. De tout temps, le Laos subit l’influence de ses voisins comme la Chine ou le Siam (Thaïlande). Le Laos fit partie de l’Indochine française et l’après seconde guerre mondiale fut particulièrement agité dans cette partie du sud-est de l’Asie. Le Laos ne fut pas épargné par les troubles successifs liés à la guerre d’Indochine, puis à celle du Vietnam voisin, et surtout à une guerre civile qui finit en 1975.

La culture laotienne

Le Laos, en tant que République communiste, a tenté de contrôler les rites religieux et les coutumes traditionnelles. Cependant, présent depuis le XIVe siècle, le bouddhisme a une très  forte influence sur le peuple laotien. Même si un certain nombre d’ethnies perpétuent certaines pratiques animistes, dans la plupart des cas, ces rites se sont intégrés aux pratiques bouddhistes du Laos.

Le Laos est composé de plusieurs ethnies et celles-ci se distinguent notamment par leurs musiques et chants. En effet, le Laos est considéré comme un sanctuaire de la musique orientale. Proche des musiques thaïlandaises et cambodgiennes, elle a pourtant ses propres particularités. Il existe un certain nombre d’instruments de musique laotiens que l’on retrouve dans certains ensembles percussifs et traditionnels. Les gongs, cymbales, xylophones et autres tambours sont très utilisés.

Les principaux sites touristiques laotiens

Les deux principales villes touristiques du Laos sont la capitale Ventiane et Luang Prabang. A Ventiane, on peut visiter quelques-uns des plus beaux temples du Laos. A Luang Prabang également, cette ancienne capitale du royaume laotien contient de multiples richesses.

Dans ces grandes villes, il est assez facile de se mêler à la population, de visiter les marchés ou d’assister aux cérémonies bouddhistes. Le reste du pays contient une multitude d’autres trésors, parfois difficilement accessibles. Il est possible de voyager le long du Mékong ou encore dans les hauts plateaux forestiers du centre du pays.