A découvrir : Le temple et le théâtre grecs de Ségeste en Sicile

A 70 km à l’est de Palerme se trouve l’un des plus beaux sites historiques de Sicile. Situé sur le mont Barbaro, ces ruines sont plantées au beau milieu de nulle part et leur visite est une bonne occasion d’une promenade au milieu de la végétation et de toutes les fleurs qui colorent le paysage.

Cette ancienne cité a été le décor de nombreux conflits au cours du temps notamment avec sa rivale Sélinonte et aujourd’hui il n’en reste plus grand-chose si ce n’est un Théâtre et un Temple.

C’est d’ailleurs ce magnifique temple dorique (un des 3 ordres grecs) qui, construit à l’extérieur de la cité au sommet du mont Barbaro, fait désormais la renommée de Ségeste. Son parfait état de conservation fait honneur à sa majestuosité.

Construit en calcaire local, son architecture est typique de la fin du -Ve siècle. Ses 6 colonnes en façade et 14 de côté sont encore debout et permettent aux historiens de comprendre que le temple n’a jamais été achevé. Les colonnes n’ont en effet jamais été cannelées (pas de sillons) et on voit bien que le temple n’a jamais reçu de toit. On ne saura donc jamais à qui ce temple était dédié.

Personnellement je trouve que cela rajoute au charme de l’endroit et au message historique porté par la pierre mais les voyageurs ayant déjà parcouru la Grèce seront peut-être un peu moins impressionnés par l’ouvrage.

Son impressionnante envergure (61 mètres de long), sa position géographique et le panorama offert par le lieu ne laisseront en revanche personne de marbre.

Le théâtre est placé plus haut, construit à flanc de colline, dominant le site du temple. Son orientation vers les collines et la mer nous fait nous demander si les grecs de l’époque ne préféraient pas la vue aux spectacles qu’on leur proposait.

Les gradins ont été taillés directement dans la montagne. La dernière rangée tout en haut dispose de sièges avec des dossiers sculptés dans la pierre… probablement pour les notables. Cette partie est plutôt mal conservée tout comme la scène qui a perdu ses colonnades et ses décorations. Le théâtre est nettement moins impressionnant que le temple mais permet de mieux se rendre compte de la présence d’une cité par le passé.

Sachez que pendant l’été, des comédiens viennent encore jouer ici des tragédies grecques.

En redescendant du théâtre vers le temple, faites attention où vous mettez les pieds. Certaines pierres pourraient bien appartenir à l’ancienne cité.