Découvrir la Bretagne lors d’une croisière au départ de Saint-Malo

Rares sont les compagnies de croisière à proposer des itinéraires le long des côtes de la Bretagne. La compagne Ponant relève le défi à bord du Bellot pour une escapade en boucle de 8 jours et 7 nuits au départ de la cité corsaire de Saint-Malo. Le circuit promet d’être bien rempli avec des escales sur les plus belles îles bretonnes.

À la conquête de Saint-Malo 

Avant de prendre la mer ou au terme du voyage, il faut prendre le temps de découvrir Saint-Malo. La visite de la ville portuaire bretonne commence très certainement au niveau des remparts avant de se poursuivre le long des ruelles bordées de maisons en pierre de la vieille ville. Cette partie-ci de la cité corsaire abrite un patrimoine remarquable dignement représenté par la cathédrale de Saint-Vincent et le château, tous deux datant du Moyen-âge. En dehors du noyau historique, de nombreuses alternatives de visites se profilent comme celle de la digue de Rochebonne et ses villas étriquées, mais à la façade travaillée, l’aquarium et les phares.

Ces escales incontournables durant une croisière le long de la côte bretonne 

  • Ouessant 

Une fois les amarres larguées, cap sur Ouessant à l’ouest de la Bretagne. Terre la plus à l’ouest de l’Hexagone, l’île tire un net avantage de son isolement. La nature y est particulièrement préservée. Avec ses rochers sculptés par le vent et sa végétation abondante, ce bout de terre d’à peine 10 km de long est un refuge d’oiseaux de mer. En longeant son littoral au départ du village de Lampaul, vous pouvez admirer différents phares, dont celui blanc et de noir de Créac’h. 

  • L’archipel des Glénan 

Bien que situées à moins de 20 km du sud de la Bretagne, ces îles font penser à quelques destinations caribéennes avec leurs plages immaculées entourées d’une mer intérieure turquoise. Par-delà le littoral au charme exotique, les 7 îles de l’archipel séduisent par leur paysage fleuri, surtout au printemps quand le narcisse éclot et tapisse l’intérieur des terres d’un voile blanc. Pour ceux qui aspirent à des croisières sous les tropiques pas chères, les promotions de la compagnie Ponant sont tout indiquées.  

  • L’île de Groix 

L’île de Groix se trouve à l’est de l’archipel des Glénan. Premier port thonier français, l’île dévoile un paysage changeant. Sur la côte est, les plages se succèdent. Sur le littoral occidental, un panorama plus sauvage et tourmenté se dévoile. Dans le nord-est du « caillou de la Bretagne » comme l’île est surnommée, de loin, le village de Port Tudy capte le regard avec ses coquettes maisons colorées agrémentées de jolis jardins. 

  • Le golfe du Morbihan 

En longeant la côte sud de la Bretagne depuis Groix, l’on arrive au golfe du Morbihan. Cette petite mer de 12 000 hectares à l’abri du vent profite d’un climat d’une grande douceur, qui a permis à un écosystème d’une grande richesse de se développer. Au fil des saisons, oiseaux migrateurs et sédentaires y offrent un spectacle étonnant. Par-delà cette nature profuse, la visite du golfe croise aussi des ouvrages défensifs, des marais salants, des champs ostréicoles et des moulins remarquablement préservés. 

  • Houat 

Aux portes du golfe de Morbihan, Houat évoque l’exotisme d’une île sous les tropiques avec ses criques sableuses. Appartenant à l’archipel de Mor Braz, ce bout de terre s’apparente à un immense jardin où fleurissent tamaris, lys, œillets maritimes et bien d’autres espèces encore. 

  • Belle-Île-en-Mer 

Située au sud du golfe du Morbihan, l’île mérite amplement son appellation, tant son paysage est remarquable. Avec son littoral déchiqueté tantôt rocheux tantôt abritant des plages secrètes et son arrière-pays où se succèdent les dunes et les landes, Belle-Île-en-Mer ne laisse pas indifférent, surtout à la lueur du matin.

  • Île de Bréhat 

Sur cette île de 3,5 km de long sur 1,5 km de large, les voitures sont interdites et la nature est profuse. Plus de 120 espèces aviaires s’y observent et d’innombrables fleurs égaient le paysage, ce qui lui a d’ailleurs valu l’appellation d’île aux fleurs. De son passé corsaire et militaire, Bréhat garde de nombreux souvenirs, dont le Pont ar Prad et une citadelle accueillant les verreries de Bréhat. 

Une croisière d’exception dans le luxe du Bellot 

Navire de la classe Ponant Explorers, Le Bellot est taillé pour les croisières dans les régions difficilement accessibles aux grands navires comme les étapes le long et au large de la côte bretonne. Ce navire à taille humaine d’une capacité de 184 passagers déploie un confort absolu aussi bien dans ses élégantes cabines que dans ses espaces communs à l’ambiance conviviale. Comme pour le reste de la flotte Ponant, Le Bellot propose à son bord un service à la française 5*.