A la découverte du Mali et sa culture

Le Mali en quelques lignes

Le Mali est situé en Afrique de l’Ouest. Les pays limitrophes sont la Mauritanie, l’Algérie, le Niger, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Sénégal. Le Mali a acquis son indépendance le 22 septembre 1960 après une période de colonisation française.

Le Mali est composé de nombreuses ethnies aux régions respectives. Quelques-unes des ethnies les plus importantes sont les Touaregs, les Peuls, les Malinkés, les Dogons et les Bambaras, dont la langue est la plus parlée au Mali.

La culture malienne

Chaque ethnie possède sa langue et bien que le Français soit la langue officielle, les langues ethniques sont majoritairement utilisées. Cette diversité a une importance prédominante au niveau culturel. Chaque peuple, en effet, possède ses propres coutumes et croyances et la plupart d’entre eux revendiquent une identité propre.

De ce fait, la culture malienne est très riche car très diversifiée. La tradition orale est très importante au Mali. Chaque famille possède un « griot », mémoire vivante qui se charge de rappeler au cours des cérémonies, l’histoire de la famille. Les autres arts comme la danse et la musique ont également une place significative dans la culture malienne.

Les particularités ethniques sont nombreuses. Le peuple Dogon, par exemple, possède une théorie mathématique très avancée sur la création du monde. D’autres peuples comme les Touaregs ont une vie nomade et subsistent dans les étendues désertiques du Sahara. L’architecture malienne est un parfait exemple de ces différentes influences culturelles. Le Mali compte quatre sites classés par le patrimoine mondial de l’Unesco : la falaise de Bandiagara, le tombeau des Askia, Tombouctou et Djenné.

Les principaux sites touristiques maliens

Tombouctou, l’ancienne capitale religieuse et commerciale du Sahara, jouit d’une extraordinaire réputation. Le style architectural unique rappelle les époques fastes de l’histoire de la ville. Située aux portes du Sahara, c’est un endroit incontournable du territoire malien pour tous les visiteurs qui souhaitent découvrir le désert.

Djenné, autre ville malienne possédant un fort passé commercial et religieux, est aussi connue pour sa grande mosquée, dont l’entretien régulier assure à ce monument de résister aux sévices du temps.

Non loin de Djenné, le pays Dogon est également une région emblématique du Mali. Le peuple Dogon est connu pour sa culture très particulière dont l’architecture et l’artisanat sont les meilleurs témoins.

De nombreux autres sites méritent l’intérêt des voyageurs comme Ségou, berceau du royaume Bambara, Mopti aussi appelé Venise malienne et Bamako, la capitale du Mali, typique de l’Afrique contemporaine où la modernité se conjugue avec les traditions.

Informations pratiques

  • Langue officielle : Français
  • Capitale : Bamako
  • État : République
  • Superficie : 1 241 238 km²
  • Population : 15 006 354 habitants (en 2011)
  • Monnaie : Franc CFA
  • Indicatif téléphonique : +223