Voyage nature au Vietnam : 3 parcs nationaux à explorer

Au-delà de ses villes patrimoniales riches en histoires, le Vietnam est aussi une contrée d’une beauté naturelle. Avec une grande diversité incroyable d’écosystèmes intacts et de merveilles naturelles, il regorge de parcs nationaux. En voici 3 que vous devez absolument découvrir à l’occasion d’un séjour nature au Vietnam.

Visiter le parc national de Phu Quoc

Le parc national de Phu Quoc est une étape incontournable pour contempler les riches paysages côtiers du Vietnam. Il s’agit d’une réserve de biosphère de l’UNESCO comprenant une partie terrestre et une zone marine. Le meilleur moment pour s’y rendre est durant la saison sèche qui s’étend de novembre à mars. Durant cette période, les températures avoisinent les 26 °C et permettent de s’adonner à différentes activités de plein air.

La partie terrestre du parc est en grande partie couverte d’anciennes forêts à feuilles persistantes. Avec les eaux turquoise riches en fonds marins, elle forme un paysage pittoresque. Toutefois, ce n’est pas la seule chose à découvrir au parc. Vous y verrez aussi une grande biodiversité. En chiffre, pas moins d’un millier d’espèces végétales et plus de deux centaines d’espèces animales se trouvent dans le parc national de Phu Quoc.

La meilleure façon de faire un maximum de découvertes est sans conteste de faire une excursion guidée. Vous pouvez en réserver directement au parc. Vous pouvez aussi choisir de découvrir le Vietnam avec Prestiges Voyages ou une autre agence de voyage local qui vous propose un circuit guidé dans le parc national de Phu Quoc.

Explorer le parc national de Phong Nha Ke Bang

À quelques kilomètres de la ville de Phong Nha, le parc national de Phong Nha Ke Bang se démarque par ses nombreuses grottes. Au total, il y a 300 grottes dans le parc, dont certaines sont parmi les plus grandes sur terre.

Parmi les plus spectaculaires, on retiendra entre autres Hang Son Doong ou la grotte Son Doong, dont la visite doit être réservée bien à l’avance. Découverte pour la première fois en 1990, celle-ci est la première grotte naturelle du globe par la grandeur. À l’intérieur, vous trouverez un éventail d’écosystèmes, dont une forêt luxuriante.

Mars et avril sont la période la plus propice pour explorer le parc national de Phong Nha Ke Bang. Au cours de ces mois, le parc affiche une végétation foisonnante et permet de vivre une belle aventure. Vous pouvez y explorer des centaines de kilomètres de labyrinthes souterrains. Vous pouvez aussi vous y adonner au kayak, à la randonnée à pied et à vélo.

Si vous passez un long séjour au Vietnam, n’hésitez pas à réserver une expédition complète de 4 jours du parc national de Phong Nha Ke Bang. Dans le cas d’un court séjour, une excursion d’une demi-journée vous permettra d’avoir un meilleur aperçu du parc.

Découvrir le parc national de Cat Tien

Il s’agit du parc national le plus proche de Hô Chi Minh-Ville. Dans cette optique, il constitue une véritable échappatoire pour se relaxer, mais aussi pour découvrir des animaux. En effet, le parc compte une faune exceptionnelle. Surtout, les mammifères y sont nombreux. Vous y verrez entre autres des cerfs, des gibbons, des sangliers, des ours du soleil, des ours noirs d’Asie, etc.

Au-delà de ses espèces animales, le parc national de Cat Tien se démarque aussi par sa vaste plaine couverte de forêts. Elle constitue un véritable terrain d’activités de plein air. Les principales sont sans conteste la randonnée à pied et à vélo, mais le parc se prête aussi parfaitement pour le kayak et la promenade en bateau.

Si vous souhaitez passer la nuit dans le parc national de Cat Tien, c’est tout à fait possible. Le site met à disposition une variété d’hébergements, allant des bungalows aux campings. Le tout vous permet de vivre une expérience tropicale authentique.