Croisière Espagne : les plus belles escales à découvrir

 

Avec ses villes de caractère, l’Espagne s’inscrit sans surprise dans les étapes immanquables des croisières en Méditerranée. Un séjour le long du fleuve Guadalquivir permet aussi d’apprécier une des plus belles localités espagnoles. Durant les croisières en mer ou fluviales, voici la liste des plus belles escales à découvrir.

Malaga, une escale culturelle incontournable de la Côte du Soleil

Malaga est une cité attachante, à la fois moderne et ancienne, posée sur la Costa del Sol, cette Riviera longeant le littoral andalou. Construite au 8e siècle, elle peut se vanter d’être une des plus anciennes villes d’Europe. De son long passé et notamment de l’occupation maure, Malaga a gardé des souvenirs remarquables. C’est le cas de l’Alcazaba, un imposant palais arabe datant du 11e siècle se dressant dans les hauteurs de la ville, et relié au château du Gibralfaro construit 4 siècles plus tard. Pour étoffer un circuit culturel à Malaga, il faut rejoindre ses musées. Celui dédié à Picasso et l’art précolombien de Benalmádena sont à découvrir absolument.

Barcelone, une ville palpitante et plurielle

Étape presque obligatoire d’une croisière méditerranée, Barcelone a de quoi ravir les croisiéristes. La capitale catalane est un musée architectural à ciel ouvert. Parmi les fleurons de sa collection, figure de la Sagrada Familia, cette cathédrale inachevée d’Antoni Gaudi. D’autres œuvres de l’architecte prolifique comme l’ondoyante Casa Milà et le coloré parc Güell habillent le paysage barcelonais. Barcelone, c’est aussi une mosaïque de quartiers pittoresques comme le quartier gothique s’étendant de part et d’autre de la très animée avenue de la Rambla. La cité catalane plait aussi pour sa vie nocturne effervescente. Pour apprécier cette facette-ci de la ville, il faut se rendre à la Barceloneta, ce quartier très animé bordé de la plage dorée de Barcelone.

Séville, l’attachante capitale andalouse

Une croisière sur le Guadalquivir rejoint assurément la belle Séville. D’abord sous domination wisigothe et musulmane avant de devenir chrétienne, la capitale de l’Andalousie dévoile un patrimoine bâti hétéroclite comprenant l’Alcazar, ce somptueux palais digne des contes des mille et une nuits, la vaste place d’Espagne, et la cathédrale Notre-Dame du Siège flanquée de son clocher hérité d’une mosquée. Une escale à Séville est aussi une occasion de s’initier à la tauromachie aux arènes de la Maestranza, ainsi qu’au tapeo, qui consiste à faire le tour des bars pour déguster des tapas. Mais une excursion dans la cité andalouse serait vaine sans avoir assisté à un spectacle de flamenco.

Palma de Majorque, une perle des Baléares

Située à Majorque, la plus grande île des Baléares, Palma de Majorque est enserrée entre le bleu de la Méditerranée et une série de montagne sur une belle baie à laquelle elle prête son nom. De loin, bien avant que le bateau de croisière jette son ancre, vous pouvez déjà voir se dessiner petit à petit les contours d’une des plus grandes cathédrales d’Espagne, la Seu. L’élégant édifice moyenâgeux avoisine l’Almudaina, un palais arabe reconverti en résidence de royale. Pour mieux admirer la baie et la ville, rendez-vous sur la colline de Bosc Bellver. En plus de la belle vue qui s’offre aux yeux, vous pouvez aussi y visiter le château Bellver, un bel exemple de l’architecture gothique méditerranéen. De facture sobre, il était la résidence des têtes couronnées de l’île.

Ibiza, la capitale mondiale de la fête, mais pas seulement

Ibiza ville ou Eivissa, principale localité de l’île du même nom dans l’archipel des Baléares, est connue pour son penchant prononcé pour la fête. Si la Playa d’en Bossa se prête idéalement au farniente au bord d’une Méditerranée chaude et translucide, elle est aussi réputée pour ses nombreux hôtels programmant des soirées clubbing de renommée internationale. Mais derrière tant d’animation, Eivissa dévoile une facette pittoresque dans ses hauteurs, à Dalt Vila. Classée patrimoine mondial par l’UNESCO, la haute ville garde précieusement derrière ses murailles anciennes des monuments hérités d’un autre temps comme la cathédrale Santa Maria, le château Almudaina – Ibiza en possède aussi à l’image de Palma — et le couvent Santo Domingo, reconverti en hôtel de ville. Ce bâtiment borde la Plaça d’Espanya, autour de laquelle est articulé tout le centre historique.

Las Palmas, là où palpite le cœur des îles Canaries

Certaines croisières avec des escales en Espagne peuvent s’étendre en Atlantique, aux îles Canaries. Dans cet archipel, Las Palmas, la plus grande ville de l’île de Grande Canarie, est une étape privilégiée. En février, elle est le théâtre d’un des plus grands carnavals du pays. Mais même en dehors de cet événement d’importance, Las Palmas est intéressante à voir. La capitale canarienne, titre que Las Palmas partage Santa Cruz de Tenerife, est un savant mélange entre monuments anciens et bâtiments contemporains. La Casa de Colon, ce palais où Christophe Colomb a séjourné avant sa traversée de l’Atlantique, le fort Castillo de la Luz, les immeubles art nouveau, l’imposant et anguleux auditorium Alfredo Kraus agrémentent le paysage de la ville.